L'aloe vera
BEAUTÉ

L’aloe vera, une plante magique

L’aloe vera est une plante aux multiples vertus utilisée depuis l’Antiquité, pouvant agir sur de nombreuses pathologies et soulager toutes sortes de maux. Véritable trésor de la nature, l‘aloe vera gagne surtout à être connu pour ses bienfaits au niveau cutané, mais pas seulement. Zoom sur l’aloe vera, une plante magique s’il en est !

Les origines des vertus de l’aloe vera

À l’origine, l’aloe vera est une plante qui pousse essentiellement dans les régions d’Afrique du nord et du Moyen-Orient. Mais depuis de longues années maintenant, l’aloe vera est cultivé dans toutes les régions du monde où il fait particulièrement chaud. On le retrouve donc en Asie, dans les Caraïbes, en Amérique du Sud, Amérique centrale, mais aussi dans le Sud des États-Unis où il est exploité industriellement.

 Il fait partie des plantes succulentes car ses feuilles charnues renferment un gel, le mucilage, qui lui permet de survivre dans les milieux les plus secs. C’est cette partie de l’aloe vera qui est la plus utilisée pour ses vertus émollientes, permettant d’assouplir et adoucir les tissus.

 On utilise aussi le latex qui provient de la couche externe de la tige. Cette sève de couleur jaune contient environ 30 % d’anthranoïdes aux propriétés laxatives, mais se révèle irritante au niveau de la peau et des muqueuses. Ce latex est par ailleurs contre-indiqué chez les femmes enceintes, les jeunes enfants, ainsi que les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable et de troubles gastriques, rénaux ou cardiaques.

 Enfin, l’aloe vera peut se consommer par voie orale sous forme de gélules ou de jus.

Les cosmétiques à base d’aloe vera

Il existe aujourd’hui de très nombreux cosmétiques qui intègrent l’aloe vera dans leur composition. On le trouve ainsi dans : 

  •  des gels-douche et des shampoings pour ses propriétés adoucissantes et protectrices. Appliqué dix minutes avant un shampoing, l’aloe vera nourrit les cheveux et appliqué après, il les fortifie.
  • des crèmes pour apaiser les irritations cutanées.
  • des gels pour hydrater et régénérer les cellules de la peau (idéal en cas de peau sèche).
  • des baumes à lèvres pour protéger celles-ci des agressions environnementales (soleil, froid ou vent).
  • des masques hydratants et des crèmes anti-rides.

 À noter que l’aloe vera joue aussi le rôle de déodorant.

 Cela s’explique par le fait que celui-ci lutte contre le vieillissement cellulaire grâce à sa riche concentration en antioxydants. Il est d’ailleurs particulièrement efficace sur les peaux matures, chez lesquelles il stimule de façon remarquable la production du collagène.

 Concrètement, il est assez facile de profiter des propriétés hydratantes de l’aloe vera, puisqu’il suffit d’appliquer le gel directement sur les parties concernées. Renouvelez cette application plusieurs fois par jour sans crainte, aucun effet secondaire n’est à redouter. 

Vous pourrez vous procurer du gel d’aloe vera pur dans le commerce, en ligne ou dans des magasins bio. Pour les problèmes de peau sans gravité, vous pouvez aussi utiliser directement la plante. Coupez un bout de feuille, puis récupérez le liquide vert clair qu’elle contient.

Les soins à base d’aloe vera

Si l’aloe vera est très utilisé en cosmétologie, il l’est tout autant en dermatologie. Il est ainsi indiqué dans le cadre de diverses pathologies cutanées telles que :

  • l’acné (à appliquer matin et soir, après s’être nettoyé le visage à l’eau tiède) ; 
  • l’herpès, notamment génital, pour favoriser la guérison des lésions (à appliquer trois fois par jour dès l’apparition des premiers symptômes pour soulager les douleurs).
  • l’eczéma et le psoriasis léger à modéré, pour diminuer la gravité des lésions (à appliquer deux fois par jour). 
  • le lichen plan pour soulager les douleurs.
  • les brûlures du premier et du deuxième degré afin d’accélérer la cicatrisation. 
  • les engelures.
  • les infections de la peau et les piqûres d’insecte.
  • les inflammations cutanées comme les dermites consécutives à une radiothérapie, ou encore les coups de soleil.
  • les hémorroïdes, pour soulager les démangeaisons et les douleurs.

 Appliquez le gel d’aloe vera directement sur les parties à traiter, et répétez l’opération plusieurs fois par jour si besoin.

 Le gel d’aole vera peut aussi jouer un rôle légèrement anesthésiant en cas de douleurs articulaires et musculaires (entorse, foulure, tendinite, arthrose etc.).

Les boissons à l’aloe vera

Aussi sous forme de boisson, l’aloe vera présente des intérêts thérapeutiques s’agissant du pur jus avec pulpe. D’une part, il est naturellement composé de près de 80 des nutriments les plus importants pour être en bonne santé comme les acides aminés, vitamines, minéraux, monosaccharides, polysaccharides, ou enzymes entre autres. Cela va permettre de corriger les carences nutritionnelles, mais aussi de détoxifier l’organisme. D’autre part, il aide à soulager la constipation passagère, les flatulences, la colite ulcéreuse ou encore le syndrome du côlon irritable.

 De même, cette boisson peut être indiquée en cas de fatigue chronique associée à la candidose. À noter que l’aloe vera se trouve également sous forme de gélules, et dans ce cas, la posologie recommandée est de 250 mg par jour.

 Par ailleurs, de façon plus accessoire, la boisson à l’aloe vera permet de réduire la plaque dentaire, mais aussi de faire baisser le taux de cholestérol et de glucose chez les diabétiques. Dans ce dernier cas, vous pouvez prendre une cuillère à café deux fois par jour avant les repas.

 Pour profiter de ses bienfaits, notamment laxatifs, buvez entre 50 et 200 ml de latex d’aloès, le soir au coucher. Débutez par de faibles doses, quitte à augmenter progressivement les quantités par la suite. Contrairement à l’usage cutané de la plante, son emploi en tant que laxatif ne doit être que ponctuel, à réserver en cas de constipation aiguë.

 Pour lutter contre la plaque dentaire et le lichen plan buccal, la boisson à l’aloe vera peut être utilisée en bain de bouche à diluer 30 secondes dans un peu d’eau. On peut aussi l’utiliser sous forme de dentifrice, pendant au moins 6 mois, ce qui permet de lutter contre les gingivites ainsi que la parodontite. De même, elle peut être efficace pour lutter contre les aphtes buccaux.

Facebook Comments