critères monte escaliers
Uncategorized

Comment choisir un monte-escalier ?

Votre maison aura toujours besoin d’une petite rénovation avec le temps. À partir d’un certain âge, l’escalier devient difficile pour les personnes âgées. À travers différents types d’invention, l’on citera le monte-escalier, un moyen très ingénieux de permettre à des personnes âgées de se déplacer facilement sur les escaliers traditionnels. Mais comment mettre en place chez soi cette nouvelle technologie ? En voici quelques idées pour savoir comment choisir un monte-escalier.

Pensez à l’ergonomie

Pour trouver le meilleur monte-escalier stannah à installer chez soi pour un proche, pensez d’abord à son utilisation. Le but c’est de faciliter la montée ou la descente d’une personne en difficulté. L’installation du monte-escalier nécessite l’expertise d’un professionnel. Il prendra les mesures nécessaires pour installer l’appareil en fonction du besoin de la personne. Il y a plusieurs types et modèles de fauteuils élévateurs, en allant au prototype standard au plus moderne, qui sera adapté pour chaque type de maison. C’est un système automatique qui limite les accidents, facilite le déplacement. Son bon fonctionnement dépend son espace.

Considérez quelques critères

Quelques éléments seront pris en compte à cause du différent style de maison. Par exemple, si votre maison possède un escalier droit, sans virage ni palier, un monte-escalier droit serait adéquat avec son moteur. Par contre, si vous avez un escalier en colimaçon ou tournant, il vous faudra une conception sur mesure. Le matériel doit rallier la forme de votre escalier. Cette conception nécessite aussi d’autres mesures de sécurité, à cause de ses virages et de ses paliers pour éviter les accidents. Voici les différents types de monte-escaliers qui sont disponibles sur le marché : il y a le monte-escalier classique pourvu d’un moteur, il y a la plateforme élévatrice conçue pour les fauteuils roulants, il y a le mini ascenseur privatif, et enfin la chaise élévatrice.

Déterminez la configuration de votre intérieur

Dans l’optique d’une mise en place d’un monte-escalier, la surface de votre maison sera un élément déterminant. Un espace trop étroit endommagera le bon fonctionnement du fauteuil. Cela compromettra aussi son utilisation. En effet, le fauteuil élévateur doit circuler sans aucun obstacle, comme une porte qui bloque ses rails, des plafonds trop bas. Dans ce cas, quelques adaptations seront nécessaires telles que : la mise en place d’un rail ultra fin, la réforme des assises pour simplifier les montées ainsi que les descentes dans les virages. Toutes ces modifications seront prises en charge par des professionnels compétents.

Ne négligez pas le prix

Un monte-escalier est une installation conséquente. Son prix varie en fonction de la surface ou il sera posé, selon aussi le type d’appareil installé. Plus il y aura des travaux d’aménagement à faire dans la maison, plus les coûts seront importants. D’autres indices entrent en compte, comme la hauteur de l’escalier à installer le fauteuil. Si votre budget est mesuré, vous pouvez opter pour des monte-escalier d’occasions. Leur prix sera abordable et accessible. Il sera primordial d’être toujours conseiller et superviser par des professionnels si vous vous orientez vers les fauteuils élévateurs d’occasions. Installer un monte-escalier chez soi, ou pour des personnes proches impliquer l’assistance d’un spécialiste. Que ce soit sur les types de fauteuils à installer, ou la configuration de l’intérieur du client. Choisir un dispositif d’élévations neuves serait plus conseiller, si votre budget vous le permet.

Facebook Comments